site hit counter
 

les actualités : prochaines manifestations

Grand jeu-concours "Patrimoines en Poésie" 2017 
samedi 16 septembre - 16 octobre 2017
Jeu-concours réservé aux enfants de 8 à 12 ans

Lancement le samedi 16 septembre

Viens visiter la Maison-Atelier du Peintre Charles François Daubigny et t'inspirer de ses décors pour contruire ton poème.

Jeu-concours "Patrimoines en poésie" du 16 septembre au 16 octobre 2017 co-organisé avec la Drac Île-de-France en partenariat avec Epopia, la RATP, Le Petit Léonard et Môm'Art.


Kit disponible à la Maison-Atelier
Documents à télécharger, issus du site officiel
Bulletin d'inscription
7 astuces pour écrire ton poème
Règlement du jeu-concours
Menez votre enquête en famille !
dimanche 15 octobre 2017
Dimanche 15 octobre 

Dans le cadre de la deuxième édition du festival Auvers noir, de 14h à 16h : Grande enquête-rallye en famille qui passera par la Maison-Atelier et célébrera le bi-centenaire de la naissance de Charles François Daubigny. Tentez de résoudre l'énigme ...

Conçue par Christophe Petit et animée par la Compagnie des 3 coups l’oeuvre

"Bateaux échoués à Étaples", tableau de Charles François Daubigny, a été dérobé au musée d'Auvers-sur-Oise, la nuit dernière. La police retrouve le cadavre d'un homme au détour de la sente du montier. L'alerte est donnée, la ville est bouclée.
 
Votre mission : faire votre enquête et retrouver le tableau du maître. 

 
Venez vivre l'aventure en famille avec vos enfants dans tous les lieux mythiques de la ville...

Départ de l’office de tourisme à 14h 

Inscription auprès de l’office de tourisme
    au 01 30 36 71 81 ou par courriel : contact@tourisme-auverssuroise.fr
flyer
Le Botin au Louvre !
du 18 octobre 2017 au 29 janvier 2018
Visitez l'exposition :

"Dessiner en plein air 
Variations du dessin sur nature dans la première moitié du 19e siècle"

au Musée du Louvre et retrouvez-y la maquette du premier Botin de Charles François Daubigny, réalisée par son décendant Daniel Raskin-Daubigny (1926-2008) et prêtée par sa famille.

Extrait de la page dédiée à cette exposition sur le site Internet du Musée du Louvre de Paris

"La pratique du dessin en plein air, sur le motif, est bien attesté en France (comme en Europe) au 17e siècle et devient courant au 18e siècle. Au 19e siècle, jugée indispensable à la formation des jeunes artistes, elle ne cesse d’évoluer et prend une place capitale dans l’histoire du dessin. 
Les expressions « sur nature », « d’après nature », « sur le motif » ont cependant une signification très fluctuante, incertaine, désignant aussi bien le dessin d’observation ou d’étude scientifique que le croquis d’étude, l’exercice d’élève, le relevé d’architecte, le dessin militaire, le dessin de mémoire, les notes de voyage – ou le rendu à peine esquissé d’une impression fugitive… Le dessin sur nature se définit progressivement comme une oeuvre en soi, une oeuvre achevée ayant sa propre justification, sa propre finalité. 
L’espace de l’atelier et le plein air ne sont pas toujours des mondes distincts, et les artistes se situent souvent dans un va-et-vient entre les deux. Si le sujet est bien distinct de celui de la peinture de plein air, la question de la couleur, prise directement sur le motif ou retravaillée en atelier à partir de notes de plein air, s’impose aussi au dessinateur. 
L’exposition réunit plus d’une centaine de dessins et eaux-fortes, et permettra de voir une trentaine de carnets de croquis, instrument par excellence du dessin de plein air. 

Commissaire(s) : 
Marie-Pierre Salé avec la collaboration d’Hélène Grollemund, département des Arts graphiques, musée du Louvre."